Henri  Kartmann, photographe
 


Photographe et plasticien, vit en haute Provence. Son travail cherche des signes dans les nouveaux paysages et les limites de l’espace « naturel ».
Ses images environnementales cherchent à aller au delà de la description, presque au niveau de la matière.

Depuis sa première exposition en 1969, il cherche dans des clichés incontestablement concrets une forme d’abstraction personnelle et créative.
Il expose en France et à l’étranger (Espagne, USA, Russie, Cuba). Ses images ont été sélectionnées par plusieurs revues photographiques
(Réponses-Photo, Chasseurs d’images) et il a publié en 2005 « Effet de serres ou l’esthétique des restes ».
Lauréat de « Ultimate Eye Foundation » de San Francisco, cette série a fait l’objet en 2005 d'une exposition au « Peninsula Museum of Art » de San Francisco.
Il a été sélectionné en mai 2008 au FIIE (Festival international de l'image environnementale) à Paris et projeté lors des RIP d'Arles. De même en 2009.  
En 2010 il y obtient le prix de la découverte. En mars 2012, il expose à l’occasion du Forum Mondial de l’eau à Marseille.
Il Expose à Cuba en Avril 2013. Il Expose à Montélimar avec Hans Silvester en novembre 2013.
Il est l'un des organisateurs des « Nuits photographiques de Pierrevert ».







SOMMAIRE